adoption_actualite02

L’actualité Francophone de l’adoption

Actualité et revue de presse francophone de l’adoption dans le monde.



Editorial fataliste de l’AFA contre sonnette d’alarme de JM Colombani : où en sommes-nous ?

21 July, 2009 ( AFA )

Jean-Marie Colombani signe un article inquiet sur l’évolution de la situation de l’adoption en France, plus d’un an après la remise de son rapport.

Dans le même temps, Béatrice Biondi, nouvelle directrice de l’AFA évoque, à propos de sa nouvelle mission à la tête de l’agence, dans l’éditorial de la dernière lettre de l’AFA, la “difficile équation” posée par “l’augmentation du nombre des familles qui espèrent adopter à l’étranger

via Editorial fataliste de l’AFA contre sonnette d’alarme de JM Colombani : où en sommes-nous ?.



------------

Abonnez vous au Flux RSS Complet
ou Abonnez-vous par Email

------------

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de z e n c h |

Coeur Adoption serait-il à ce point aveugle ?
Les adoptions internationales sont en déclin : http://is.gd/1GokF
Les statistiques de l’adoption internationale montrent une situation particulièrement tendue, les candidats adoptants étant toujours plus nombreux dans la plupart des pays d’accueil. http://is.gd/1GnHW

Commentaire de Adoption Actualité |

Effectivement tu as raison, mais il faut peut être diminuer la pente! Comme fait l’italie!

Commentaire de Sandrine |

Oui les adoptions internationales sont en baisse dans certains pays, mais cela ne veut pas dire qu’il y ait moins d’enfants adoptables. Aucun pays d’origine n’est en mesure de donner le nombre d’enfants adoptables.

Sandrine

Commentaire de Adoption Actualité |

Pour moi qui habite au Brésil, l’état brésilien a mis en place une base de données unique pour tout le pays, ce qui fait que les Brésiliens du nord peuvent adopter au sud, dans le passé où les étrangers pouvaient adopter des enfants dans un des états car l’administration était incapable de savoir si un brésilien d’un autre état aurait peut être voulu ces enfants. Maintenant c’est “impossible” il faudra qu’aucun brésilien ne veule des enfants pour que des étrangers puissent les adopter. Cela a comme impacte que très peu d’enfants jeune sont adoptable par des étrangers. Mais pour une fraterie d’enfant de plus de 10 ans, il y a encore des possibilités d’adoption internationale

J’imagine que dans certains pays ce doit être la même chose.