adoption_actualite02

L’actualité Francophone de l’adoption

Actualité et revue de presse francophone de l’adoption dans le monde.



Enfants en cours d’adoption à Haïti : la réponse du Premier ministre à Mme Massat, députée

23 February, 2010 ( Haiti )

Mme Massat a interpellé le ministère des affires étrangères sur ce délicat dossier. Elle nous a transmis la réponse du premier ministre que nous reproduisons..

“Vous avez appelé mon attention sur la situation des orphelins haïtiens en voie d’adoption en France. J’ai été sensible à votre démarche. Comme vous le savez, les autorités françaises se sont données pour ligne de conduite de faciliter les adoptions eu égard à ce qui s’est passé, mais en s’entourant de précautions pour éviter que des adoptions illégales soient facilitées, voire donnent lieu à un trafic. Haïti est un Etat souverain, certes touché terriblement, mais nous ne pouvons pas nous ne pouvons pas nous comporter comme s’il n’y avait plus aucun cadre légal. Celui-ci demeure. C’est la raison pour laquelle un certain nombre de précautions doivent être prises, dans l’intérêt même des enfants adoptés. C’est aussi la position exprimée par l’Unicef, la Commission européenne et de nombreuses ONG. En particulier, l’ambassade de France ne peut pas donner de visas sans ces garanties. Il n’y a donc pas de volonté de retarder les choses mais vous comprendrez, j’en suis persuadé, ces précautions, tout autant que la difficulté de répondre dans un contexte qui est très difficile : les bâtiments de l’ambassade ont en effet souffert du tremblement de terre. Pour autant, le Gouvernement est très sensible au désarroi des parents. C’est la raison pour laquelle une procédure spécifique a été mise en place à la fois pour personnaliser les contacts dans la mesure du possible et pour accélérer le traitement des dossiers, dans les cas qui ne présentent pas de difficultés. Des équipes d’agents volontaires ont été envoyés sur place (une demi-douzaine) spécifiquement pour traiter les cas d’adoption. A ce jour, ce sont 326 enfants haïtiens qui ont rejoint leurs familles françaises d’adoption, dans le plein respect des règles de droit haïtien et français. J’ai signalé votre démarche à Monsieur Jean-Paul Monchau, ambassadeur en charge de l’adoption internationale, spécialement mobilisé sur Haïti. Je lui demande de faire sans délai le point avec vous. Soyez assurée que nous allons continuer de faire le maximum pour aider au mieux les familles concernées dans une situation extrêmement douloureuse pour elles. Je vous prie d’agréer, Madame la Députée, l’expression de mes respectueux hommages.”



Le 18 février 2010

François FILLON.

via Enfants en cours d’adoption à Haïti : la réponse du Premier ministre à Mme Massat, députée.

------------

Abonnez vous au Flux RSS Complet
ou Abonnez-vous par Email

------------