adoption_actualite02

L’actualité Francophone de l’adoption

Actualité et revue de presse francophone de l’adoption dans le monde.



Haïti (Situation au 25 février 2010 ) France.Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes

25 February, 2010 ( Haiti )

A la date du séisme, 1011 enfants haïtiens, dont 80 % ont au moins un de leurs deux parents biologiques, étaient concernés par une procédure d’adoption en cours mais seuls 489 étaient allés au bout de la procédure et avaient fait l’objet d’un jugement d’homologation.

Sur ces 489 enfants légalement adoptés en Haïti, 372 enfants ont été transférés vers la France depuis le 22 janvier.



Le dispositif d’urgence mis en place a été le suivant :

transfert accompagné par la Croix-Rouge depuis Port-au-Prince jusqu’aux Antilles ;

attente aux Antilles ;

transfert accompagné par des bénévoles jusqu’à Paris ;

important dispositif d’accueil mis en place par le Centre de Crise du ministère des Affaires étrangères et européennes (Croix-Rouge, SAMU, Cellules médico-psychologiques, Service de l’adoption internationale, liens avec les cellules départementales).

Il est rapidement apparu que ces enfants, désormais sur notre sol, et leurs familles rencontraient de nombreuses difficultés.

Ce constat a conduit à surseoir à un éventuel transfert massif et en une seule fois des 117 enfants disposant d’un jugement et se trouvant encore en Haïti.

Sous l’égide du ministère des Affaires étrangères et européennes, du ministère de la Santé et du Secrétariat d’État à la famille et à la Solidarité, une mission, composée de psychologues, de pédopsychiatres et de spécialistes de l’enfance, partira en Haïti demain pour rencontrer sur place ces enfants.

…/…

Ses objectifs seront notamment de :

rencontrer les enfants concernés dans les crèches qui les accueillent, s’assurer qu’ils vont bien, prendre les mesures adéquates, le cas échéant ;

préparer les enfants à la rencontre avec leurs parents adoptifs.

Mais, outre l’action à mener en Haïti même, il est impératif d’accompagner les familles en France en s’appuyant notamment sur les Cocas (consultations pour l’adoption).

Il existe actuellement 14 Cocas en France. Le Secrétariat d’Etat à la Famille et à la Solidarité a prévu d’en créer une 15ème à la Guadeloupe, qui pourrait, pour les familles qui le souhaitent, servir de sas afin de favoriser les premiers contacts entre enfants adoptés et parents adoptants.

Le principal souci est de répondre dans la durée aux besoins de ces enfants et de leurs parents, maintenant que nous sommes sortis de la phase d’urgence et des transferts accélérés, désormais interrompus.

Tout en étant parfaitement conscients de l’impatience des familles, nous leur déconseillons vivement de se rendre dès maintenant en Haïti, compte tenu des conditions matérielles prévalant sur place et des problèmes de sécurité auxquelles elles pourraient être confrontées, et ce d’autant plus que les autorités haïtiennes exigent désormais que les enfants disposant d’un jugement soient munis d’un passeport avant de quitter le territoire.

via France.Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes .

------------

Abonnez vous au Flux RSS Complet
ou Abonnez-vous par Email

------------