adoption_actualite02

L’actualité Francophone de l’adoption

Actualité et revue de presse francophone de l’adoption dans le monde.



Une mission conduite par l’Ambassadeur chargé de l’adoption internationale s’est rendue en Haïti du 4 au 9 janvier

26 January, 2009 ( Haiti, Pays )

Une mission conduite par l’Ambassadeur chargé de l’adoption internationale s’est rendue en Haïti du 4 au 9 janvier. La délégation comprenait une fonctionnaire du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (Secrétariat Général de l’adoption internationale), une représentante de l’Agence Française de l’Adoption, deux directrices d’organisations françaises agréées pour l’adoption internationale (OAA), Médecins du Monde et Chemin vers l’Enfant, et la co-présidente d’une association de parents adoptifs (Mouvement pour l’Adoption Sans Frontières).

La délégation a pu rencontrer les interlocuteurs haïtiens de haut niveau concernés, dont le Premier Ministre, le Ministre de la Justice et le Ministre de l’Intérieur, des membres du Parlement, des hauts fonctionnaires et le Commissaire du Gouvernement (Procureur). Des entretiens avec la responsable locale de l’UNICEF et des représentants des Ambassades des Etats Unis, d’Espagne, du Canada et de Suisse ont permis de confronter les points de vue sur la situation actuelle de l’adoption en Haïti.



La mission a visité six crèches dont plusieurs sont partenaires des organismes français habilités.

Haïti est le premier pays d’origine des enfants accueillis en France – en 2008, 731 enfants. Aussi la délégation a-t-elle insisté auprès de ses interlocuteurs haïtiens sur la nécessité pour Haïti de se doter d’un nouvel outil législatif et réglementaire en conformité avec les standards internationaux, et de ratifier à terme la Convention de La Haye de 1993 sur la protection de l’enfance privée de famille et la coopération en matière d’adoption internationale.

Enfin, la délégation a proposé aux autorités haïtiennes une coopération institutionnelle en faveur de l’enfance privée de famille. Cette coopération, qui pourrait être mise en place dès cette année, pourrait bénéficier directement à l’Institut du Bien Être Social et de la Recherche (IBESR), autorité haïtienne chargée du contrôle en matière d’adoption, relevant du Ministère des Affaires sociales.

Source Diplomatie.gouv.fr

------------

Abonnez vous au Flux RSS Complet
ou Abonnez-vous par Email

------------